5 leçons de vie apprises en me maquillant

5 leçons de vie apprises en me maquillant

Le 31 janvier, Buffy Mars parlait de son rapport au maquillage. Je ne commente pas beaucoup mais j’en ai ressenti le besoin. J’ai laissé décanter. A l’époque, j’avais écrit ceci.

J’associe le maquillage (et les soins pour la peau) à « prendre soin de moi ». Et je crois que ça me déprime moins que la junk food (consolatrice sur le moment, dévastatrice pour mon moral à moyen terme) comme réconfort. La cerise sur le gâteau : ça me permet de faire des petites expériences. […]
Porter du maquillage, c’est aussi accepter mon côté « fille », et me dire que ça ne sert à rien de copier les codes de la virilité en espérant que ça me rend crédible et/ou légitime. […]
J’ai commencé un travail sur moi-même tout doucement pour lâcher-prise avec mes complexes. L’envie de me maquiller disparaîtra peut-être. En attendant, ça m’amuse donc je continue.

maquillage 1.jpg

Je tenais l’idée des bienfaits du maquillage. Qu’il m’aidait à m’accepter et gardait un côté récréatif. Pour autant, il est difficile de rester objectif et d’être dans une démarche d’acceptation de soi. Aujourd’hui, je vous livre le fruit de ces réflexions au travers des 5 leçons de vie que le maquillage m’a appris.

Read more